INCENDIE

LCF : Lutte contre le Feu

Cette formation répond à 3 objectifs :

1. Exploiter un établissement en conformité
Tout d'abord, la formation permet au responsable d'être en règle vis-à-vis des obligations de formation à la lutte contre l'incendie même si nous souhaitons cette motivation comme secondaire. Cela peut leur éviter d'entendre des propos moralisateurs ou coercitifs pour rappeler aux chefs d'entreprise leurs obligations de formation. En effet, même si une formation à la sécurité n'est pas une garantie contre la survenance d'un incendie, en cas de morts et de blessés graves, le chef d'entreprise pourra établir sa bonne foi et faire valoir le respect des obligations en matière de sécurité. On ne pourra pas retenir contre lui une charge pour manquement délibéré à une obligation légale de sécurité ayant entraîné la mort ou des blessures graves. Tous les patrons responsables doivent en être conscients. Le personnel pas formé à la sécurité peut porter plainte contre l'employeur. L'assurance fait valoir une déchéance de garantie pour différents motifs ; l'exploitant a tout perdu. Notons aussi que la majorité des entrepreneurs ne se sentent pas concernés par les formations à la lutte contre l'incendie à l'exception de ceux qui ont tout perdu !

2. Préserver les vies humaines
Cette formation vise à préserver des vies humaines, tant celles du personnel que des clients. L'accent est mis tout au long de la formation sur la prévention des risques d'incendie et de panique. Elle est utile non seulement sur le lieu de travail, mais aussi chez soi pour prévenir les incendies domestiques qui causent chaque année la mort et provoquent des blessures très graves.

3. Préserver son outil de travail
Les chefs d'entreprise devraient être sensibles à la préservation de l'outil de travail. Or, ce n'est qu'exceptionnellement le cas. La formation à la sécurité est considérée comme une charge et non comme un investissement. Nous entendons régulièrement des exploitants se plaindre des obligations qui leur incombent. Heureusement, certains chefs d'entreprise sont responsables et comprennent bien que la sécurité est davantage un investissement qu'une charge obligatoire.



Public concerné :
- Toute personne de l’entreprise

Objectif :
- Prévenir et de lutter contre tout début d’incendie.
- D’évacuer l’établissement, et de donner l’alerte au secours spécialiser.
- De savoir utiliser efficacement les moyens de premiers secours.

Durée :
4 heures

Programme :

Parti théorique :
- L’alerte
- Consigne de sécurité
- Théorie du feu et mode de propagation
- Les différents moyens d’extinctions
- Evacuation

Parti pratique :
- Visite de l’établissement
- Exercice d’extinction sur feux simulée avec les différents extincteurs


Durée :
4 h
Lieu : sur site adapté
Tarif : 12 000 F/personne
(il est déconseillé de porter des vêtements amples ou en acrylique) 

Réglementation Incendie

La sécurité incendie concerne la protection des personnes et des biens face aux risques d’incendie.

La sécurité incendie dans les Établissement Recevant du Public (ERP) est règlementée par l'arrêté 1100CM du 19 août 1998, Dispositifs de secours contre l'incendie A.511-20 à -23 ajouté l’article A.514-3 au règlement de sécurité local du code de l’aménagement en Polynésie Française.

Ainsi que l'obligation à la formation du Code du travail en Polynésie : Le chef d’établissement est tenu d’organiser une formation pratique et appropriée en matière de sécurité au bénéfice des travailleurs qu’il embauche, de ceux qui changent de poste ou de ceux qui reprennent une activité après un arrêt d’au moins 21 jours.
L’article Lp. 4142-1, Partie IV : Santé et sécurité au travail du Code du travail polynésien remplace l’article 108 section VI, Délibération n°91-13 AT du 17 janvier 1991 Portant application des dispositions du Chapitre VIII du Titre II du Livre I de la loi n° 86-845 du 17 juillet 1986 et relative à l'hygiène, la sécurité et les conditions de travail)

Pour les établissement Français (Aviation Civile, Météo France…) qui dépendent de l'arrêté du 25 juin 1980 portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans ces établissements. Cette réglementation porte sur les mesures destinées à assurer la sécurité des personnes dans les ERP.